La safranière des Grands Ajoncs accueille les BTS MHR première année.


Publication N° :271

Le jeudi 18 octobre 2018, dans la matinée, notre classe  a eue l’opportunité de découvrir la culture du safran à Saint Julien L’Ars (86).

Nous avons été accueillis par Catherine, cultivatrice passionnée qui a su nous informer et nous aiguiller sur l’utilisation du safran en cuisine.

La safranière a débuté en 2007 avec 1500 bulbes. Ces bulbes se divisent et, au bout de 3 ans, 9000 bulbes de safran étaient présents.

Le Poitou-Charentes est une terre fertile et très adaptée à la  culture des fleurs de Safran, les crocus sativus car celles-ci ne craignent pas le froid et ne gèlent qu’à partir de -17°C..

La fleur de safran comporte 6 pétales, 3 étamines, et 1 pistil composé de 3 « fils rouges »  qui sont appelés les stigmates. Ce sont ces stigmates qui seront récoltés et séchés : ce qu’on appellera alors le safran.

Nous avons eu la chance de visiter la safranière lors du début de la période de récolte des fleurs. Ainsi, madame Etrillard nous a fait part de la complexité de la récolte des fleurs de safran.

En effet, il faut les cueillir tous les jours, compter puis émonder toutes les fleurs (c’est-à-dire détacher de la fleur le pistil qui contient les stigmates).

Par la suite, les stigmates seront séchés et commercialisés : c’est le safran.

Pour obtenir  un gramme de safran, il faut environ 150 fleurs soit 450 stigmates

Le safran est utilisé en cuisine comme épice et donne de la couleur aux plats. De plus, c’est un exhausteur de goût qui permet de mettre en valeur les produits présents dans une préparation. Il peut aussi bien être utilisé en salé qu’en sucré.

Quel a été le but de cette sortie pour notre classe ?

La classe de première BTS MHR va élaborer et servir entièrement un repas qui sera servi au restaurant d’application du lycée  le  vendredi  8 février 2019, avec comme ingrédient phare le safran. Nous avons donc apprécié la visite de cette safranière qui nous a permis de mieux connaître et  nous rapprocher de ce produit d’exception.

Nous remercions Catherine Etrillard pour son accueil, la qualité des informations reçues et la dégustation que nous avons eue l’occasion d’effectuer en fin de visite.

 

 

Licence Creative Commons